Page d'accueil de MENACHEBiographie et bibliographieEcrivez-moiTextes poetiquesCélébration de l'oeufPoemes-objets
Pourtant avec le poids des ans Jésus des Neiges avait dû réduire celui de son pieux accessoire
Il lui fallait atténuer quelque peu les souffrances du calvaire en proportion inverse de celles occasionnées par varices et rhumatismes qui défiaient insolemment son obstination de montagnard têtu...
Enfin en l'an de grâce, disons 1900, Jésus des Neiges quand arriva le jour de l'épreuve se sentait les jambes bien lasses. Elles  aussi  devenaient lourdes à traîner...
Aurait-il encore une foi d'Hannibal à défier la montagne? Sa croix était prête aussi n'était-il point question de déroger à la dure tradition qu'il avait su s'imposer bon an mal an!
Cette année-là il n'atteignit pas le col.
 
Page suivante Page précédente