Page d'accueil de MENACHEBiographie et bibliographieEcrivez-moiTextes poetiquesCélébration de l'oeufPoemes-objets
De loin les villageois le virent multiplier les stations en titubant, tel un Christ ivre de passion et de gnole... 
Soudain  terrassé  il s'écroula. D'en bas montaient les cris l'agitation mais rien n'y fit. Jésus des Neiges ne se relevait pas
Alors quelques jeunes gaillards se précipitèrent dans les hauteurs
Quand ils atteignirent le martyr celui-ci gisait dans son sang les mains crispées sur sa croix. Il s'était ouvert le front sur une pierre du sentier sertie de neige écarlate.
 
Page suivante Page précédente